COVID 19 chez l’enfant Pédiatrie – Réalités Pédiatriques Juillet 2020

Les enfants sont relativement épargnés et les données disponibles concernant la Covid-19
en pédiatrie sont rassurantes. Cependant, 2 à 4 semaines après le pic épidémique, depuis mi-avril,
ont été rapportés des grands tableaux cliniques inflammatoires évoquant des syndromes de Kawasaki
atypiques, des myocardites, des formes abdominales.
Contrairement à ce qui est observé en présence de nombreux virus respiratoires comme la grippe
ou le VRS, les enfants se sont révélés moins souvent porteurs du SARS-CoV-2 que l’adulte et les
données disponibles sur la contagiosité des plus jeunes lèvent de nombreuses inquiétudes. Les
tableaux cliniques observés chez l’enfant sont loin d’être spécifiques et le diagnostic de Covid-19
chez l’enfant repose donc essentiellement sur l’anamnèse (symptômes cliniques compatibles associés
à un contage avec un sujet dont le diagnostic est certain), la PCR spécifique du SARS-CoV-2
dans le rhinopharynx et la sérologie au décours.
La Covid-19 est encore mal connue, mais sa sévérité chez l’adulte comme chez l’enfant provient
essentiellement de réponses immunitaires inappropriées et/ou inadéquates.

Conformément au Décret n° 2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire le pass sanitaire n'est pas exigé pour participer aux formations professionnelles.

Afin de garantir votre sécurité les mesures barrières (aération, distanciation physique, port du masque et lavage des mains) seront appliquées lors des formations.